Bond des dépenses d’énergie dans les logements en 2012

En 2012, les dépenses courantes d’énergie des ménages ont augmenté de 6 % par rapport à 2011, soit deux fois plus que l’année précédente. La faute, pour l’essentiel, à la facture énergie dans les logements.
Chauffage, eau chaude sanitaire, cuisson, usages électriques : il en a coûté 1 702 € par ménage l’an dernier, soit 11 % de plus qu’en 2011, selon le bilan publié le 30 juillet par le Service de l’observation et des statistiques du Commissariat général au développement durable.
Deux facteurs en sont responsables : la poursuite de la hausse des prix de l’énergie, d’une part, même si elle a été globalement ralentie par rapport à 2011 et, d’autre part, les températures légèrement moins clémentes qu’en 2011.
En effet, même si l’année 2012 a été plus chaude que la moyenne 1981-2010 en France, et la neuvième plus chaude jamais observée au niveau mondial, elle a été plus fraîche d’environ 1 °C que l’année 2011, ce qui explique un recours plus important au chauffage.
Si l’on ajoute à cette facture celle consacrée aux carburants, les ménages français ont consacré au total 91 milliards d’euros courants à leurs achats d’énergie l’an dernier, soit plus de 8 % de leurs dépenses totales. Par ménage, la facture annuelle est de 3 200 €, soit 200 € de plus qu’en 2011.